Téléphone: (+226) 25 30 61 48/49
Widget Image

cheap jerseyscheap jerseyscheap jerseyscheap jerseyscheap nfl jerseyscheap jerseys from chinacheap mlb jerseyscheap nhl jerseyscheap jerseyscheap nfl jerseys
HomeHydraulique

Hydraulique

ETUDES REALISEES

Dès sa création et précisément en 1972, l’ALG a conduit une étude sur l’hydrologie de la Région du Liptako-Gourma.

A partir des années 1980, d’autres études et échanges ont été réalisés sur la création de points d’eau et d’un programme d’hydraulique.

Aussi, grâce à ses ressources, l'ALG a pu réaliser les études entrant dans le cadre du programme d'aménagement du bief fluvial Tombouctou (Mali)-Gaya (Niger) sur le fleuve Niger. C’est ainsi que les actions développées ont contribué à la définition d’un schéma d’aménagement comportant entre autres, la construction de trois (3) ouvrages, la construction de petits barrages et de périmètres irrigués dans le cadre du programme d’hydraulique de l’ALG.
PROGRAMMES REALISES

PROGRAMME D’HYDRAULIQUE DE L’AUTORITE DU LIPTAKO-GOURMA

Le programme d’hydraulique villageoise, pastorale et agricole de l’ALG a fait appel aussi bien aux ressources en eau de surface qu’aux ressources souterraines.

Le type d’ouvrages à réaliser est déterminé par la nature de l’usage, la préférence des utilisateurs et les options nationales, le contexte géologique et climatique. Ainsi, on a d’une manière schématique :
Le Programme a été scindé en 3 volets nationaux, ce qui facilite l’exécution sur le terrain, compte tenu de la dispersion et de la diversité des ouvrages et surtout pour tenir compte des exigences des bailleurs de fonds.

Zone d’exécution

Le Programme s’est exécuté dans la région du Liptako-Gourma qui se trouve à cheval entre les frontières communes du Burkina Faso, du Mali et du Niger.

OBJECTIFS

Le Programme visait les objectifs ci-après :

La contribution à l’accroissement du taux de satisfaction des besoins en eau des populations et du cheptel

La sécurisation et le développement des activités agro pastorales ;

La contribution à la lutte contre la dégradation de l’environnement

PERIODE D’EXECUTION

Plusieurs phases ont marqué cette action:

  • Une première phase

    exécutée de 1987 en 1991. Elle a concerné les trois Etats membres ;

  • Une deuxième phase

    A partir de 1992. Elle a concerné  le Burkina Faso et le Niger ;

  • Une troisième phase

    A partir de 2004. Elle a concerné pour le moment le Burkina Faso

  • La quatrième phase

    A partir de 2010, et dénommée « Projet d’aménagements hydro agricoles du Liptako-Gourma phase 3 Extension a concerné le Burkina Faso et a pris fin en 2017.

COUT DU PROGRAMME

Le coût total des différentes phases du Programme est évalué à plus de 36 milliards de FCFA.

Le coût total des différentes phases du Programme est évalué à plus de 36 milliards de FCFA.
La première phase d’un coût total d’environ 17,7 milliards de FCFA a été exécutée entre 1987 et 1991. Les bailleurs de fonds sont le Fonds Koweitien de Développement (subventions), le Fonds de l’OPEP, le Fonds Africain de Développement et la Banque Islamique de Développement. Sa mise en œuvre a intéressé la région du Liptako-Gourma au Burkina Faso, au Mali et au Niger.
La seconde phase d’un coût d’environ 6,6 milliards de FCFA a été financée par la BOAD, les bénéficiaires et les Etats. Sa mise en œuvre a intéressé la région du Liptako-Gourma au Burkina Faso et au Niger.
La troisième phase d’un coût de 4, 591 milliards de FCFA a été financée par la BOAD, les bénéficiaires et l’Etat burkinabé. Sa mise en œuvre a intéressé la région du Liptako-Gourma au Burkina Faso.
La quatrième phase ou projet d’aménagement hydroagricole de l’ALG au Burkina Faso, phase 3 Extension, d’un coût de 8,771 milliards de FCFA a été financée par la BOAD, les bénéficiaires et l’Etat burkinabé. Sa mise en œuvre a intéressé la région du Liptako-Gourma au Burkina Faso.

RESULTATS OBTENUS

L’ensemble du Programme a donné les résultats suivants :

RESULTATS OBTENUS

  • 931 puits et forages ont été exécutés ;
  • 21 Mini adductions d’eau potable réalisées;
  • 14 mares ont été aménagées ;
  • 19 barrages réalisés (09 barrages neufs et 10 réhabilités) ;
  • 894 ha de terre ont été aménagés ;
  • 3 pistes aménagées (37 km; 40 km; et 4 km).
PERSPECTIVES
L’ALG recherche les financements pour la mise en oeuvre des projets ci-après:
X