Téléphone: (+226) 25 30 61 48/49
Widget Image
HomeDéveloppement social

Développement social

Programme régional de sécurité alimentaire et nutritionnelle dans la région du Liptako-Gourma

L’objectif global est de contribuer à la réduction de la pauvreté structurelle, de la vulnérabilité alimentaire et nutritionnelle.

De façon spécifique, le programme a pour ambition de :

Accroitre les capacités de réponse des ménages pauvres et très pauvres face aux chocs externes

Améliorer l’accès à une alimentation suffisante et diversifiée pour les pauvres et très pauvres

à travers l’augmentation et la diversification de l’offre alimentaire

Améliorer le statut nutritionnel des groupes cibles de la « fenêtre d’opportunités des 1000 premiers jours de la vie »

Renforcer les capacités de planification, coordination, de suivi- évaluation des équipes régionale et nationales en charge de la gestion du programme.

Les résultats attendus de l’exécution du PSAN

Au titre du sous-programme sécurité alimentaire :

Sous-programme sécurité alimentaire

Désignation Quantité totale
Superficie aménagée en maîtrise de l’eau 1000 ha
Puits à grands diamètre 30
Sites maraîchers équipés 15
Superficie terres restaurées 300 ha
Kits agricoles 300
Infrastructures de stockage 9
Parcours pastoraux 6000 ha
Bourgoutières 300 ha
Autres parcelles fourragères 1500 ha
Puits pastoraux 30
Surcreusement mares 9
Réhabilitation parcours pastoraux 3000 ha
Kits zootechniques 300
Transferts monétaires non conditionnels 600 ménages
Au titre du sous-programme nutrition :
Quatre résultats sont visés :
Les principales stratégies opérationnelles de la nutrition seront :

(i) l’approche « cycle de vie »

(ii) l’apprentissage par l’action (learning by doing)

(iii) la communication pour le changement de comportement

(iv) la stratégie des Grand-mères

(v) la stratégie d’utilisation des groupes d’assistance en nutrition

Les principaux résultats attendus par sous-composante sont les suivants.
Sous-composante : Alimentation du nourrisson et du jeune enfant (ANJE), y compris la promotion de l'Allaitement Maternel Exclusif (AME)
  • Pour les enfants de 0 à 6 mois:

    • le taux de l’allaitement maternel exclusif a augmenté de 43% à 90%
    • l’initiation de l’allaitement maternel dans l’heure qui suit la naissance est effective pour tous les nouveau-nés
    • tous les nouveau-nés ont reçu le colostrum (2 à 4 premiers jours)
  • Pour les enfants de 6 à 23 mois:

    • le taux d’allaitement maternel est maintenu à 95%
    • la durée moyenne de 21,5 mois est au moins maintenu et si possible augmenté à 24 mois
    • 80% des enfants ont reçu le régime alimentaire minimal acceptable
  • Pour les enfants de 6 à 8 mois :

    • 90% des enfants de ce groupe d’âge ont reçu des aliments solides, semi-solides ou mous en respectant les principes de la quantité, qualité, fréquence et hygiène
  • Pour les enfants de 0 à 23 mois

    • le taux d’utilisation du biberon a diminué en dessous du taux d’utilisation de 1996.
Sous-composante : Promotion de l'hygiène et de l'assainissement (PHA) :
  • La promotion des comportements adéquats de lavage des mains (utilisation de savon ou cendres)

    afin d’augmenter de 27% à 90% les mères qui pratiquent des bons comportements de lavage des mains.

  • Le traitement curatif des maladies diarrhéiques

    par la Thérapie de Réhydratation Orale (TRO) couplée avec des séances d’IEC.

  • La mise en œuvre de l’entéropathie environnementale

    Afin de diminuer la proportion des enfants ayant retard de croissance post-natal, de l’anémie et de la compétence immunitaire.

Sous-composante : Prise en charge de la malnutrition aiguë à base communautaire (PCMA)
  • Un système continu de soins pour le traitement de la malnutrition aigüe à base communautaire

    avec des centres de référence de qualité pour le traitement des cas compliqués dans chacune des communes est installé et opérationnalisé ;

  • 90% des enfants de moins de 5 ans souffrant de la malnutrition aiguë sévère sont dépistés

  • Le taux de mortalité est inférieur à 5% et les gains de poids de 5g/kg/jour ou de 15 à 20% est obtenu.

Le budget global du Programme est estimé à 33 605 370 000. FCFA. Le tableau suivant donne la répartition des coûts par action.

Sous-programme nutrition

Sous-programmes /Composantes TOTAL 5 ANS (en millions FCFA)
Alimentation du Nourrisson et Jeune Enfant ANJE 1 650
Alimentation de la Fille Adolescente, de la Femme Enceinte et de la Femme Allaitante AFAFEFA 1 758
Promotion de l’Hygiène et de l’Assainissement PHA 1 306
Prise en Charge de la Malnutrition Aigue PCMA 3 146
Sous-total 7 859

Sous-programme sécurité alimentaire

Sous-programmes /Composantes TOTAL 5 ANS (en millions FCFA)
Intensification, diversification et sécurisation des productions 15 734
Transferts monétaires 2 622
Communication/sensibilisation/diffusion de l’information 186
Appui institutionnel 788
Sous-total 19 331

Sous-programme coordination

Sous-programmes /Composantes TOTAL 5 ANS (en millions FCFA)
Coordination intra et intersectoriel  et 1 558
Appui à la fonctionnalité de l’UCG
Système de suivi, évaluation S&E 420
Stratégie de Communication et sa mise en œuvre 1 097
Assistance technique 687
Equipement 455
Sous-total 4 217

Totaux

TOTAL PSAN 31 407
SFRAIS DE GESTION (7%) 2 198
TOTAL GENERAL PSAN 33 605
X