Téléphone: (+226) 25 30 61 48/49
Widget Image

cheap jerseyscheap jerseyscheap jerseyscheap jerseyscheap nfl jerseyscheap jerseys from chinacheap mlb jerseyscheap nhl jerseyscheap jerseyscheap nfl jerseys
HomeActualitéLe Secrétaire Exécutif de l’Agence panafricaine Intergouvernementale Eau et Assainissement pour l’Afrique (EAA) reçu par le Directeur Général de l’ALG

Le Secrétaire Exécutif de l’Agence panafricaine Intergouvernementale Eau et Assainissement pour l’Afrique (EAA) reçu par le Directeur Général de l’ALG

Le Secrétaire Exécutif de l’Agence panafricaine Intergouvernementale Eau et Assainissement pour l’Afrique (EAA) reçu par le Directeur Général de l’ALG

Convenir d’une synergie d’actions pour éviter d’inutiles duplications d’expériences

Le Directeur Général de l’ALG a reçu, mercredi 25 avril 2018, au cours de la matinée, le Secrétaire Exécutif (SE) de l’Agence panafricaine Intergouvernementale Eau et Assainissement pour l’Afrique (EAA), Monsieur Hobah Pierre ROGOTO.

De nationalité tchadienne, le SE de l’EAA vient de prendre fonction il y’a quelques mois, au siège de cette Organisation à Ouagadougou, à la suite de sa nomination par le Conseil des Ministres des Etats membres tenu le 27 septembre 2017 à Yaoundé, en République du Cameroun.

« La visite de M.ROGOTO entre dans le cadre de sa tournée de prise de contact avec les Institutions sœurs et partenaires  de l’Institution. » nous apprend la note verbale adressée il y’a quelques jours à l’ALG par cette organisation pour annoncer l’arrivée la prise de fonction du nouveau SE.

Celui qui vient ainsi de prendre les rênes de l’EAA, est, si l’on peut dire, un « produit maison » car l’intéressé connait bien cette Institution, de l’intérieur, depuis qu’elle s’appelait CREPA et pour avoir soutenu un mémoire de fin d’études sur ladite organisation bien avant sa transformation et l’élargissement de ses membres qui sont aujourd’hui au nombre de trente-cinq (35). C’est d’ailleurs au titre de quelqu’un qui connait bien l’Institution ainsi que ses problèmes que s’est exprimé l’hôte du jour du Directeur Général de l’ALG.

Plus qu’une simple visite de courtoisie et de prise de contact, le nouveau patron de l’EAA à Ouagadougou a plaidé pour une véritable synergie d’actions entre les OIG de l’Espace Africain, dans les domaines où chacune peut apporter une valeur ajoutée,  particulièrement entre la sienne et celle auprès de laquelle il entreprend cette visite.

Mr ROGOTO a ensuite brossé la situation qui prévaut dans son Institution, décliné le contenu de sa feuille de route, exprimé sa volonté de bien parachever le processus de restructuration qui y est en cours ainsi que d’insuffler un nouveau dynamisme à cette organisation qui revient de loin. « Aujourd’hui nous avons remis tout à plat au niveau de notre Institution. Nous avions mené, à l’interne, un diagnostic sans complaisance des maux qui ont assailli notre organisation et failli la conduire à sa disparition pure et simple. Ce diagnostic sera utilisé comme premier matériau de base dans le cadre d’une réflexion plus poussée, c’est-à-dire un audit organisationnel qui nous permettra à l’horizon 2020, de sortir complètement l’organisation des ornières et d’envisager l’avenir avec beaucoup plus d’optimisme ; c’est le vœu du Conseil des Ministres de l’EAA, le mien ainsi que celui de tous les pays membres car, quoi que l’on dise cette organisation a fait ses preuves et est encore de nos jours, indispensable sur le plan régional » a-t-il souligné.

En retour, Monsieur Saidou OUA, Directeur Général de l’ALG, a félicité son hôte pour sa brillante nomination et lui a souhaité la chaleureuse et cordiale bienvenue dans le cercle des Chefs d’institutions de coopération bilatérale ou multilatérale présentes au Burkina Faso ainsi que plein succès dans la conduite des grandes restructurations en cours au niveau de l’EAA. Il a brièvement présenté son Institution à son hôte dont les trois (3) pays membres sont tous aussi membres de l’EAA, ses domaines d’intervention qui couvrent largement ceux de l’EAA,  ainsi que ses perspectives à court, moyen et long termes. Il a en outre, marqué sa disponibilité à collaborer étroitement avec l’EAA en vue d’asseoir une bonne synergie d’actions et éviter ainsi, d’inutiles duplications d’expériences dans la mise en œuvre des activités des deux organisations dans le secteur de l’eau et de l’assainissement.

Mr OUA a aussi porté à la connaissance de Mr ROGOTO que l’ALG est également  en plein processus de réforme inhérente à l’élargissement de sa zone d’intervention à l’ensemble des territoires de ses trois Etats membres et au domaine de la sécurité, depuis le 24 janvier 2017, lors de la 2ème Session Extraordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de ses pays membres tenue à Niamey, au Niger.    « Nous sommes lancés depuis quelques années dans la même dynamique de transformation institutionnelle et n’hésiterons pas à solliciter des conseils auprès de l’EAA pour éviter les écueils multiformes propres à tout processus de réforme. Aussi, nous sommes disposés à toute forme de collaboration et pourrions envisager, le cas échéant, un accord de coopération mutuellement avantageux pour nos deux Organisations afin de conjuguer nos efforts, voire mutualiser nos moyens pour booster notre domaine d’intervention commun en vue de l’amélioration du bien-être des populations des pays membres de nos organisations respectives » a conclu le DG de l’ALG.

Notons qu’au cours de cet entretien, le Directeur Général de l’ALG était entouré de certains de ses collaborateurs, en l’occurrence, MM. Diadié Cissé, Chef du Département Industries, Infrastructures et Mines (DIIM), Abdourahmane Varino, Chargé de la Communication et des Relations Publiques et Aloys Nonguierma, Chef du Service Hydraulique et Energie (SHE).

Quant à Monsieur le Secrétaire Exécutif de l’EAA, il était accompagné par son Conseiller diplomatique, Mr Karim Sawadogo.

Les deux Responsables d’Institutions au cours de l’entretien : Le Secrétaire Exécutif
de l’Agence EAA, Mr Hobah ROGOTO, au centre et Mr Saïdou OUA, DG de l’ALG à droite
Share With:
X